Genièvre - Publicité
Publications.
Construction.
Il  est essentiel de bien se vendre soi même pour pouvoir vendre pour d’autres .Donc l’usine commença par « se vendre » elle- même.

La combinaison de panneaux décoratifs, slogans, carreaux et ornements de l’assortiment courant constituait une fameuse carte de visite pour la société.
On en retrouve un bel exemple au « Raamtheater «  à Anvers où on fait également référence à l’exposition universelle de Liège en 1905.
L’industrie pharmaceutique fait également appel à l’usine pour la production d’un objet publicitaire assez particulier. Les grandes pots « Pastilles Poncelet » se retrouvaient dans toutes les pharmacies du pays.
C’est un des rares produits sur lequel on retrouve de la publicité pour l’usine elle-même. En effet il est assez rare de retrouver le nom de l’usine en relief sur la face avant d’un objet.
Les distillateurs étaient des clients importants de l’usine qui lui confiaient la production d’objets publicitaires ainsi que des récipients.
Beaucoup de plats publicitaires furent exécutés dans un style Art Nouveau pur et ils furent distribués à grande échelle.
Plusieurs cruches dépassaient en style largement celui des bouteilles classiques de genièvre. Surtout la cruche « Oranjebitter » montrée ici ; bel exemple d’un stylisme soigné pour un objet ordinaire produit en grandes quantités.
Beau plat publicitaire pour la distillerie Leynen
Démarrage.
Présentation.
Histoire.
Décorative.
Construction.
Genièvre.
Publications.
Info & Liens.